L’Alexandrite synthétique

L’Alexandrite est un Chrysobéryl qui est un oxyde d’aluminium et de béryllium qui peut être synthétisé de plusieurs manières :

  • Par dissolution anhydre (méthode du fondant ou des flux),
  • sous fusion par tirage vertical (méthode Czochralski)
  • sous fusion par tirage horizontal en zone flottante.

 

Un traitement thermique postérieur à la fabrication peut provoquer un effet de chatoyance. Un additif de chrome lors de la fabrication permet d’obtenir le Chrysobéryl synthétique à changement de couleur selon le type de lumière, plus connu sous le nom d’Alexandrite synthétique, bien convoitée en bijouterie et par les collectionneurs. « L’effet Alexandrite » est une expression passée dans le langage courant pour désigner cet effet si particulier qui peut caractériser d’autres gemmes, aussi bien naturelles qu’artificielles.

 

Changement de couleur selon le type de lumière :

– à la lumière du jour la pierre est: vert, vert-jaune, vert-bleuté à bleu-vert, vert-violacé à vert-brunâtre
– sous une lampe à incandescence la pierre: rouge, rouge-orangé, rouge-violacé à violet-rougeâtre, rouge-brunâtre à brun-rougeâtre

 

source :gemmo.eu/gemplus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *